Voyages

Province du Yunnan

 

Aux frontières avec le Tibet, la Birmanie, le Laos et le Vietnam,

se trouve l'une des provinces les plus identitaires de Chine, le Yunnan.

Il abrite les ethnies qui s'installèrent dans ces régions montagneuses

sous les invasions venues du nord, il y a bien longtemps.


Elles s'allièrent alors pour former le royaume de Nanzhao et la cité de Dali

qui résistèrent pendant plusieurs siècles avant de tomber

aux mains des Mongols au XIIIème siècle.

 

Nanzhao et dali   Dali

 

Les ethnies éclatèrent alors et se répartirent sur l'ensemble

de la province avec au nord, une influence tibétaine et au sud une influence thaï.

Le Yunnan se caractérise également par la variété de ses paysages.

 

Au nord, se trouve l'ancienne Route du thé et des chevaux
 

 

L ancienne route du the et des chevaux

L ancienne route du the et des chevaux3   L ancienne route du the et des chevaux2

et la vielle ville de Lijiang qui menait jusqu'au portes du Tibet

par les gorges du saut du tigre et Shangri-la,

le Yunnan est donc très montagneux et renferme

l'une des plus abondantes faune et flore du pays.

 

Ielle ville de lijiang   Gorges du saut du tigre

Shangri la

 

Les nombreux pics enneigés ajoutent un charme supplémentaire aux lieux.

Appelés aussi “monts de la Beauté endormie” les monts de l’Ouest,

 

Monts de la beaute endormie

 

parsemés de temples bouddhistes comme Huating Si « le pavillon majestueux »

et d’oratoires taoïstes, offrent une magnifique vue sur le lac Dian

véritable mer intérieure, et sur la ville de Kunming.

 

Huating si   Kunming

Kunming2

 

Possibilité d’y aller en bateau depuis le parc Da guan yan,

la visite commençant alors au sommet de la porte du dragon.

 

Parc daguan yuan   Porte du dragon

 

A l'opposé, le sud du Yunnan est une région tropicale très impressionnante.

Le célèbre Xishuangbanna donne l'impression

de faire un voyage en Amérique du Sud, dans la forêt amazonienne.

 

Xishuangbanna

 

Non loin de Kunming, capitale de la province,

se finit la chaîne de pics karstiques commencée dans la région de Guilin,

à plusieurs centaines de kilomètres de là.

 

Guilin 1

 

Cette splendide chaîne de montagnes se termine

dans l'extraordinaire foret de pierre de kunming.

 

Foret de pierre de kunming

 

Le sud du Yunnan se trouvant dans un climat subtropical,

il y fait bon toute l'année, et il y pleut par contre très souvent.

La Chine authentique à l'état pur à l'image des ethnies Yi, Dai, Bai et Yao.

 

Yi 1   Dai

Bai 2   Yao

Province de GuangXi

 

Le Guangxi est une province du Sud-Ouest de la Chine,

elle offre de magnifiques paysages de nature

et de roches karstiques d’une richesse unique,

telles ses grandioses chutes d’eau de Detian

à la frontière avec le Vietnam,

 

Chutes d eau de detian

 

ou encore les sublimes et renommées

rizières en terrasse de l’échine du Dragon.

 

Rizieres en terrasse de l echine du dragon

 

La région abrite en effet un grand nombre de grottes : Yunchanyan le site préhistorique,

ainsi que le site de Ludi Yan "grotte des flûtes de roseau",

cavité calcaire célèbre pour ses stalactites et stalagmites.

 

Ludi yan

 

Des réserves naturelles de la mangrove de Shankou

ou des gorges de Hechi aux paysages côtiers de Beihai

où la nature est luxuriante comme sur l'île de jade.

 

Mangrove de shankou   Gorges de hechi

Beihai 1   Ile de jade beihai

 

Les promenades sur les fleuves et rivières

ainsi que la visite des nombreuses communautés voisines : Miao, Bai, Zhuang,

font de la découverte du Guangxi un voyage relaxant

et culturellement très enrichissant, au rythme des légendes chinoises.

 

Miao   Bai 1

Zhuang

 

Le parcours de cette province offre ainsi des paysages variés

pour une expérience de la Chine authentique.

Le Guangxi est une région montagneuse avec quelques plaines éparpillées ici et là.

Les pics karstiques formés par les érosions datant de plusieurs milliers d’années

caractérisent bien les paysages de Guilin et de Yangshuo.

 

Guilin   Guilin2

Yangshuo2   Yangshuo

 

Ce sont sans aucun doute les deux villes à ne pas rater lors d’un séjour dans la région.

Pour en prendre plein les yeux, traversez la rivière Li,

souvent comparée à un ruban de jade survolant des collines aux formes atypiques.

 

Riviere li

 

Il ne faut pas négliger l’intérêt de la culture et des traditions des populations

qui sont autant de raisons de découvrir des villages plus reclus

comme Ping’an ou Zhaoxing, a la rencontre des pêcheurs des nuits de pleine lune

qui glissent sur l'eau avec leur cormoran.

 

Ping an   Zhaoxing

Pecheurs 1

 

Loin des mégapoles surpeuplées,

cette Chine-là raconte l'intemporalité, peut-être bien l'éternité.

Pas étonnant que peintres, écrivains et poètes s'en soient si souvent inspiré.

Province de Guangdong

 

Le Guangdong regorge de sites touristiques qui méritent qu’on s’y intéresse.

De Guangzhou à Shenzhen en passant par Zhuhai,

les visites ne manquent pas et valent assurément le détour.

Suivez le guide !

 

Guangzhou

Shenzhen

Zhuhai

 

Situé au sud de la Chine et bordé par Hong Kong et Macao,

le Guangdong a tendance à renvoyer cette image

de centre économique tentaculaire, à l’image de sa capitale Guangzhou.

 

Hong kong

Macao

 

Pourtant, avec sa langue spécifique, le cantonais,

sa cuisine mondialement reconnue et ses monuments surprenants,

il renferme une richesse culturelle insoupçonnée.

 

Petit tour d’horizon des merveilles du Guangdong :

les monts Danxia sont communément appelés le « Redstone Park of China »

en référence aux falaises rouges qui le tapissent.

 

 

Monts danxia2

 

Aussi surnommée le « Hollywood de Chine », la cité de Nanhai

est l’un des 4 grands lieux de tournage de séries télé et de personnages de fiction,

on y trouve entre autres le magnifique palais de guanyin

et des maisons traditionnelles chinoises.

 

Nanhai   Palais de guanyin

  Maison tradi

 

Le temple Guangxiao est situé à Guangzhou,

celui-ci occupe une place très importante dans le bouddhisme chinois,

ainsi que Temple Ancestral de la famille Chen,

il s’agit d’une maison traditionnelle remarquablement conservée,

datant de la dynastie Qin.

 

Temple guangxiao   Chen clan

 

Les tours fortifiées de Kaiping se dressent sur la ville de Kaiping,

située au centre du Guangdong.

 

Tours kaiping

 

Situé dans la ville de Zhaoqing, le Lac de la constellation

tire son nom des sept collines calcaires qui s’y dressent

et dont la forme rappele la Grande Ourse.

 

Zhaoqing   Lac constellation zhaoqing 1

 

Dans le xian de Boluo se trouve le Mont Luofu,

l’une des dix montagnes sacrées du taoïsme en Chine.

Couvrant une superficie de 260 kilomètres carrés,

le site possède 432 sommets, plus de 980 cascades et 18 grottes.

 

Luofu3

Luofu2   Luofu

Province du Fujian

 

La province du Fujian se trouve dans le sud-est de la Chine,

sur la côte de la mer de Chine méridionale.

De l'autre côté du détroit se trouve l'île de Taiwan,

terre de la République de Chine.


De part sa position géographique et sa proximité avec Taiwan,

le Fujian est rapidement devenu une province clé

dans le développement de la Chine,

notamment avec la zone économique spéciale de Xiamen.

Les ports de Fuzhou (capitale du Fujian),

 

Fuzhou

 

de Xiamen et de Quanzhou comptaient parmi les plus grands

et les plus prospères de Chine et certains occupent encore une place importante

dans le commerce extérieur chinois sur la route de la soie maritime.

 

Xiamen

Quanzhou


Il y a plus de 2 000 ans, la région du Fujian été occupée par les peuples Min

dont des variantes de leur langue restent encore bien souvent utilisées.


Lors de la fermeture de la Chine sur l'extérieur sous la dynastie Ming,

a qui on doit les magnifiques vases en porcelaine,

le commerce cessa dans le Fujian dont l'économie déclina rapidement.

 

Dynastie ming   Vase ming

 

Une grande partie de la population s'expatria alors en Asie du sud-est,

en Indonésie, à Singapour, en Malaisie, aux Philippines ou encore à Taiwan.


Sur les versants du Mont Wuyi, les parcs naturels abritent

une diversité biologique extraordinaire avec plus de 600 espèces animales

qui y furent découvertes pour la première fois.

 

Mont wuyi

 

Inscrit à l'UNESCO pour cette faune unique et les reliques antiques

qui y sont conservées, le Mont Wuyi est tout à fait exceptionnel.


C'est aussi non loin de là qu'est cultivé l'un des meilleurs thés de Chine, le Wulong.

 

Wulong

 

Des sentiers se perdent au milieu des plantations

et des collines verdoyantes aux formes imaginaires.

Bien que la province du Fujian ne soit pas encore très connue au niveau touristique,

il serait vraiment dommage de manquer un tel enchantement culturel et historique.

 

Dans la vallée reculée aux alentours de Yongding et Nanjing,

les villages Hakkas impressionnent par leur taille, leur forme et leur composition.

 

Forterresses hakka

 

Pour avoir une idée de la présence coloniale en Chine,

le mieux est de partir sur l'île de Gulangyu, à Xiamen.

 

Gulangyu

 

Ou en pleine nature pour montez sur les versants verdoyants de la montagne

avant de partir au milieu des plantations de thé.

 

Wulong2

Le Japon

 

Cette petite bande de terre à l’autre bout du monde

semble être totalement à l’opposé de la culture occidentale,

ce pays qui fascine s’est donc très bien adapté à la modernité.

 

Les grandes villes comme Tokyo, Osaka, Kyoto, sont tentaculaires,

éclairées, agitées, mais toujours sécurisées et séduisantes.

 

Malgré le flot des piétons partout dans les rues,

le bruit de la circulation, et l’effervescence constante,

c’est aussi au Japon que l’on trouve le calme et la sérénité.


Sachez en outre que le Japon n’est pas seulement constitué

d’énormes métropoles, mais aussi de régions montagneuses,

de lacs, et de sources thermales.

 

Jade dragon mountain

 

Les mégapoles d’abord : Tokyo, la plus grande ville du monde,

un univers urbain électrique, trépidant, étincelant.

 

Tokyo

 

Kyoto, l’ancienne capitale impériale,

ville des arts et des geishas, du thé et de l’ikebana.

 

Kyoto

 

Geishas   Ikebana

 

Osaka et son château point névralgique

et charnière de l'île d'Onshu et du transport japonais.

 

Osaka   Chateau osaka

 

 

Nara, le berceau artistique et religieux de kufukuji,

 

Kufukuji

 

mais aussi Nikko haut perchée dans ses montagnes,

Kamakura au bord de la mer

 

Nikko   Kamakura

 

Hakone la porte du mont Fuji, symbole majestueux du Japon,

à voir au printemps au moment où les cerisiers fleurissent.

 

Hakone

 

24bd3f2c2475303ee98c13a9854bad91  

 

Pour les accros de nouvelles technologies,

le Japon répond à toutes les attentes.

 

Les amoureux de la nature ne seront pas déçus non plus.

L’intérieur, naturel, secret, presque sauvage,

et le tout encore préservé de la modernité, s’offre à eux.

Et que dire des sources thermales, les fameux onsen?

C’est une expérience formidable.

Se baigner dans l’eau chaude naturelle et sulfureuse d’un onsen en plein air,

la nuit sous les étoiles, est un grand moment

qui en dit beaucoup sur l’art de vivre japonais.

 

Onsen

 

Voyager au pays du Soleil-Levant,

c’est aussi découvrir la cuisine japonaise,

délicieuse, raffinée et esthétique.

 

Cuisine japonaise

 

C'est également découvrir ses contrastes

où le temps semble s'être figé au moyen âge des samouraïs

pourtant si proche du développement technologique du pays.

 

Samourai

 

On apprivoise peu à peu cet univers inconnu,

où la tradition se conjugue avec la modernité,

où la sérénité et le respect côtoient l’animation et l’agitation,

où l’ordre et la propreté sont de mise…

 

Daimutsu de kamakura

 

De ce voyage au Japon, on revient sans aucun doute enrichi

par le contact avec une autre civilisation,

une autre façon de vivre, de penser et d’agir.

Les îles Banda

 

Les îles Banda, appelées aussi les îles des épices,

sont 10 petites îles paradisiaques situées dans la province des Moluques

Elles sont très connues pour la beauté de leurs plages

dignes de cartes postales et pour leurs fonds marins exceptionnels,

mais aussi pour leurs épices: cannelle, girofle, muscade...

Les petites îles Pulau Hatta et Pulau Neilaka,

accessibles par bateaux sont dîtes les plus paradisiaques. 

 

Pulau hatta

Pulau neilaka

 

Le volcan Gunung Api à 668 mètres,

qui est aujourd’hui endormi, domine majestueusement l’archipel.

 

Volcan gunung api

 

La capitale Bandaneira,

située sur l’île principale de Palau Neira et ses récifs

concentre l’essentiel des hébergements et restaurants de l’archipel.

 

Bandaneira   Recif palau neira

 

Bandaneira, ville charmante, est un vestige colonialiste

avec ses maisons néerlandaises et ses forteresses datant de la colonisation.

 

Forteresse

 

L’activité principale est de pratiquer le snorkelling

au milieu de coraux et poissons multicolores.

 

Snorkeling

 

Les spots les plus incroyables sont sur Pulau Hatta,

au nord-est de Banda Besar et à Pulau Ali.

Il est aussi possible de plonger,

avec l’unique club de plongée de l’archipel.

 

Banda besar   Pulau ali

 

Etant difficile d’accès, les îles banda ne sont pas très touristiques,

et cela à votre plus grand bonheur.

 

Les désagréments qui en suivent sont l’accès très limité à internet

et un signal téléphonique très faible,

obligeant les habitants de l’île à se rejoindre

à un petit espace appelé « SMS corner ».

 

Idéal pour un dépaysement total !

La Fête du Piment

 

Voici l'une des plus belles fêtes du Pays basque.

 

Fete

 

Puisque Espelette offre un sol fertile pour la culture du piment,

le village en a fait une fête aux couleurs basques

 

Espelette 2

 

au cours de laquelle les cultivateurs peuvent présenter leur production

et les restaurateurs composer des plats exceptionnels

exclusivement agrémentés avec des piments.

 

Producteur   Plats 2

 

  On peut apprécier une messe solennelle

en langue basque avec bénédiction des piments,

une procession des confréries, une cérémonie d'intronisation

dans la confrérie avec remise du Prix Piment

 

Confrerie

 

des concerts de bandas, des jeux de force basque,

une partie de pelote à mains nues,

et enfin participer à de grands banquets champêtres.

 

Bandas 1

 

Jeu de force   Pelote 1
 

Aussi des ventes de piments (en guirlandes ou en poudre)

et de produits régionaux lors d'une grande foire gastronomique.

 

Il faut arriver à l’aube pour avoir une chance de rentrer dans l’église

et d’assister à la messe en basque et à la bénédiction des piments.

La fête du piment se tient le dernier week-end d'octobre.

 

Benediction des piments

 

Mais si le dimanche tombe la veille de la Toussaint,

elle est avancée d'une semaine.

Les maisons du village se parent alors

de guirlandes rouges du fameux piment!

 

Guirlandes

Le Pays Basque

 

Euskal Herria. C’est ce qui désigne en basque à la fois le pays et le peuple.

Un Basque se nomme lui-même Euskaldun,

littéralement « celui qui parle le basque ».

 

Basque

 

Comprendre le Pays basque,

c’est comprendre cette alchimie subtile qui unit la langue, l’homme et sa terre.

 

Qui pourra jamais en appréhender toutes les facettes innombrables

et en saisir totalement la merveilleuse complexité?

 

Un pays de montagnes et collines, mais largement ouvert sur l' Océan.

 

Montagnes et collines   Jumeaux hendaye cote basque

 

Un pays habité par un peuple

qui parle encore une langue chantante à nulle autre pareille.

Euskara langue basque, traditions ancestrales,

force basque, pelote, folklore

et chants révèlent l' identité d'un peuple authentique et fier.

 

Jeux de force   Pelote

 

Folklore 5   Chants

 

Les Vikings, laissent une partie de leur expérience de la mer

qui fit la renommée des pêcheurs et corsaires basques du Labourd.

Le labourd dont la frontière emprunte une ligne, Bidache Hasparren, Itxassou

est l'endroit de la plus grande douceur des formes et des couleurs.

 

Labourd 1

 

Le tourisme est aujourd'hui une des principales motivations

des villes comme Anglet, Biarritz, Saint Jean de luz et Hendaye.

 

Anglet plage de la chambre d amour   Biarritz

 

St jean de luz   Hendaye

 

Le Labourd tire avant tout son charme indéniable

de ses nombreux petits bourgs typiques de l’intérieur

tels Ascain, Ainhoa, Sare, Espelette et son célèbre piment,

 

Ascain   Ainhoa

 

Sare   Espelette 1

 

qui au milieu de paysages verdoyants vous présentent

leur architecture rurale traditionnelle

faite de superbes maisons Labourdines vertes et rouges,

de places et leurs frontons, d’églises à galeries…

 

Maisons labourdines   Fronton

 

La Basse Navarre fixée au nord par un relief de collines verdoyantes,

au sud par les Pyrénées.

 

Montagnes et collines   Pyrennees

  

Cette région garde ses racines et ses traditions rurales.

La qualité et l'authenticité de cette terre, n'y sont pas étrangères.

Une grande richesse architecturale due à une histoire tumultueuse,

des paysages vierges, des vallées calmes, pâturages et forêts,

la Basse Navarre est le fief des bergers et des éleveurs !

 

Basse navarre   Berger 1

 

La Soule partage sa frontière avec le Béarn

et est un peu le jardin secret du Pays Basque.

L'ardoise remplace la tuile, la montagne plus présente, plus haute.

 

Soule

 

Les gorges et canyons en apportent la preuve.

 

Gorges

 

C’est aussi le pays de l’espadrille, des pastorales,

des mascarades et des carnavals.

 

Espadrilles 1

 

Pastorale

 

Mascarade   Carnavales

 

Espelette

 

Espelette (Ezpeleta en basque) est une commune Française,

située dans le département des Pyrénées Atlantiques

en région Nouvelle-Aquitaine.

 

Espelette

 

La commune fait partie de la province basque du Labourd

et est proche de la frontière Espagnole (10 km)

et à une demi-heure par la route de la côte basque.

 

Labourd

 

En 1408, Bertrand de Ezpeleta

reçoit du roi de Navarre Charles III la vicomté d'Erro.

 

Une fois les Anglais chassés du Labourd,

le roi de France Louis XI érige la seigneurie d'Espelette en baronie (1462).

 

En 1790, le canton d'Espelette comprenait les communes d'Espelette,

Larressore et Souraïde et dépendait du district d'Ustaritz.

 

Au cœur d'une architecture typiquement basque,

 

Architecture

 

faites un petit détour chez Ramuntxo Pochelu,

producteur et transformateur du fameux piment,

afin de découvrir ce délicieux produit au cœur de l'Atelier du Piment

au travers des ateliers culinaires,

 

Atelier du piment   Pilments

 

ou pour un moment de partage chez Antton le Maître Chocolatier.

 

Antton   Chocolats

 

La petite Eglise St Etienne

vous ouvre ses portes pour un moment d'histoire.

Marchez sur le Pas de Roland et son épée Durandal,

laissez faire votre imagination

et laissez-vous porter par ce lieu emprunt aux légendes.

 

Eglise st etienne   Pas de roland

 

Accordez vous un moment intense et sportif

en dévalant la Nive a bord d'un rafting ! Sensations garanties !
 

 

Rafting

 

Forte image de l'identité du village : La fête du piment!!

Cela ne se raconte pas cela se vit !

 

Fete du piment1

 

Fete du piment2

 

La Havane

 

Fougueuse caribéenne et bastion fortifié de la baie de Cuba,

La Havane, cette capitale aux splendides richesses

a toujours attiré les convoitises des colons et des pirates.

 

La havane

Une première ville dénommée « La Habana » fut fondée en 1514

par le conquistador espagnol Diego Velázquez de Cuéllar,

sur la côte sud de l'île de Cuba.

 

Diego velazquez de cuellar

 

Ce n'est que quelques années plus tard

que celle-ci migra vers son emplacement actuel,

à la stratégique entrée du golfe du Mexique.

 

Port de premier plan, cible privilégiée des corsaires,

la cité coloniale façonne durant les siècles suivants les fortifications

qui lui confèrent ses allures d'empire majestueux,

surplombant les eaux turquoise caribéennes.

 

Français, Anglais et Espagnols, tous se sont disputé la fougueuse insulaire

et l'ont couverte d'édifices remarquables qui enchantent le visiteur

flânant aujourd'hui dans les ruelles de « Habana Vieja ».

 

Habana vieja

 

Café, rhum, sucre ou encore tabac.

Au XXe siècle, elle brille d'un succès effronté

et se forge une image sulfureuse.

 

Un caractère bien trempé, un goût pour la fête,

la danse et la musique font de la capitale cubaine un paradis

pour les voyageurs venus d'Amérique du Nord et d'Europe.

 

Romanesque, ainsi fut et demeure la quintessence de La Havane,

ensorceleuse aux mille couleurs et parfums.

Dans les tableaux de ses artistes, dans le feu de ses spiritueux,

dans les ruelles tortueuses de son centre historique

ou les immeubles modernes de son front de mer,

avec notamment le Castillo de la Real Fuerza, un musée forteresse maritime.

 

Ruelles   Castillo de la real fuerza

 

El Capitolio est un monument typique des années 20.

 

El capitolio

 

La Habana Vieja compte également la Catedral San Cristóbal

et la Plaza Vieja.

 

Catedral san cristobal   Plaza vieja

 

Les vieilles voitures américaines sillonnent les rues de la ville

tandis que des groupes de rumba jouent dans la ruelle colorée Callejón de Hamel.

 

Vieilles voitures americaines2   Groupes de rumba1

   Rhumba 2   Callejon de hamel

 

Des airs de salsa s'échappent des spectacles de cabaret

donnés au célèbre Tropicana.

 

Salsa1   Salsa2

Tropicana

 

À Centro Habana, le musée national des Beaux-Arts de Cuba

expose des œuvres d'art cubaines,

le musée de la Révolution occupe l'ancien palais présidentiel

et le superbe Grand Théâtre propose ballets et pièces de théâtre.

 

Musee national des beaux arts   Musee de la recolution 

Grand thetare

 

Au bord de l'eau se trouvent la promenade du Malecón et les Playas del Este.

 

Malecon1   Playas del este

 

La Finca Vigía, l'ancienne maison de l'écrivain Ernest Hemingway,

est installée à San Francisco de Paula, à l'est de La Havane.

 

Finca vigia   Hemingway

 

Également combative,

elle est marquée du sceau de la victoire de Fidel Castro

et de son Mouvement du 26 Juillet ainsi

que de nombreux posters du « Che ».

 

Fidel castro   Poster che 1

 

La Havane est à la fois indomptable, accueillante,

joyeuse, éclatante et baignée de douceur de vivre.

 

Isabelle la Catholique

 

Fille de Jean II Trastamare,

roi de Castille, Isabelle, née le 2 avril 1451,

monte sur le trône grâce à une loi dynastique

qui n'en exclut pas les filles et à l'appui des grands du royaume.

 

Isabelle est mariée avec Ferdinand depuis 1469,

lorsque, le 13 décembre 1474,

deux jours après la mort d'Henri IV son demi frère,

elle se proclame d'autorité «Reine et propriétaire de Castille».

 

Henri iv   Isabelle 1

 

Alphonse de Portugal riposte en attaquant en mai 1475,

avec le soutien des nobles hostiles au renforcement du pouvoir royal.

Isabelle et Ferdinand sortent vainqueurs de ce conflit difficile.

 

La reine peut alors restructurer l'État. En 1476, une milice efficace,

la Santa Hermandad est créée dans chaque commune

pour faire régner l'ordre.

 

Alphonse v de portugal   Santa hermanda2

 

. La justice est réorganisée et l'aristocratie perd son pouvoir politique et financier.

 

Elle mena à son terme la Reconquista (la reconquête des territoires

de la péninsule Ibérique et des îles Baléares occupés par les musulmans),

en s'emparant de l'émirat de Grenade.

 

Reconquista

Emirat grenade

 

En reconnaissance, le pape Alexandre VI

leur décernera en 1494 le titre de Rois Catholiques.

 

Alexandre vi

 

Les Juifs seront alors près de 100 000 à s'exiler au Portugal,

dans les Flandres, en Italie, en Afrique du Nord et dans l'Empire ottoman,

où ils fonderont les communautés séfarades d'Orient.

 

Ottomans   Sefarades

 

Quant aux musulmans, ils sont également forcés de se convertir

ou de s'exiler à partir de 1502 laissant derrière eux

beaucoup de leur culture et de leurs architectures

comme la grande mosquée de Courdoue et l'Alambra de Grenade.

 

Cordoue la grande mosquee   L alhambra

 

L'État espagnol rompt avec l'Espagne aux trois religions

qui existait depuis l'invasion musulmane de 711.

 

Les Rois Catholiques prennent une décision d'une portée insoupçonnée

en acceptant le projet d'un marin génois

qui veut établir une liaison directe avec l'Asie à travers l'océan Atlantique :

Christophe Colomb qui a fini par emporter l'assentiment de la reine Isabelle

en lui faisant valoir que la chrétienté avait tout à gagner dans l'aventure.

 

Christophe colomb 1

 

La conquête de l'Amérique qui se prépare se fera au profit

des souverains espagnols et arriveront à un compromis

avec le Portugal sur le partage colonial.

 

L'expansion se fait aussi en direction de l'Afrique du Nord,

où l'Espagne finit par occuper toute la rive sud de la Méditerranée.

 

À la mort de la reine le 26 novembre 1504,

l'Espagne est devenue une grande puissance européenne.

Magellan

 

L'objectif initial du voyage de Magellan n'est pas de faire le tour du monde

mais de rejoindre les îles Moluques (aujourd'hui l'Indonésie)

par l'ouest pour prolonger le chemin des épices.

Magellan  2 carte

 

Financée par l'Espagne,

l'expédition comprend cinq navires et 237 hommes.

La flotte quitte Séville le 10 août 1519

puis fait escale à Sanlúcar de Barrameda,

d'où elle reprend la mer le 20 septembre.

Seville   Sanlucar de barrameda 1

 

Magellan met le cap au sud-ouest, fait escale aux Canaries,

puis longe la côte est de l'Amérique du Sud.

Iles canaries 1

 

Le 13 décembre 1519, la flotte jette l'ancre dans la baie de Rio de Janeiro,

puis continue vers le sud pour contourner le continent.

Baie de rio

 

Après avoir réprimé une mutinerie en mars 1520,

Magellan parvient au détroit qui porte son nom.

Il traverse alors le Pacifique pendant trois mois et 20 jours

et arrive aux Philippines en mars 1521.

Il voyage dans les Philippines, notamment dans l'île d'Homonhon

puis à Limasawa et Cebu.

Homonhon 1   Limasawa

Cebu

 

Une expédition visant à convertir le roi de l'île de Mactan, Lapu-Lapu,

se solde par la mort de Magellan, le 27 avril 1521, tué par une flèche empoisonnée.

Mactan   Lapu lapu

 

Juan Sebastián Elcano prend alors le commandement.

Il gagne Palawan puis Brunei.

Palawan2   Brunei

 

Après quatre mois de navigation,

la flotte atteint enfin les îles Moluques le 8 novembre 1521,

où elle fait le plein d'épices.

 

Le 21 décembre 1521, le dernier navire en état,

la Victoria, quitte Tidore et ses volcans, traverse l'océan Indien,

puis franchit le cap de Bonne Espérance.

Les 18 rescapés regagnent Sanlúcar de Barrameda le 6 septembre 1522.

Tidore   Cap de bonne esperance

Christophe Colomb

 

Six mois plus tôt, Christophe Colomb a convaincu les souverains espagnols

de le soutenir dans son projet fou d'atteindre l'Asie des épices

en navigant vers l'Ouest, à travers l'Océan Atlantique.

Fort de leur soutien et grâce à l'aide matérielle de deux armateurs,

les frères Pinzón, il a pu armer une caraque, la Santa Maria,

et deux caravelles la Niña et la Pinta.

Christophe colomb   Santa maria

 

Le départ a lieu le 3 août 1492.

Après une escale dans l'archipel des Canaries, possession espagnole,

la flotille fonce vers le sud-ouest en suivant les alizés.

Iles canaries

 

Les équipages s'inquiètent bientôt de l'absence de terre.

Le 10 octobre, ils sont à bout et sur le point de se mutiner.

 

Enfin, après 36 jours de navigation au lieu des 15 escomptés,

la vigie de la Pinta crie pour de bon : « Tierra »!...

 

Les navires accostent sur une petite île.

Elle est baptisée «San Salvador» (Saint Sauveur) par les Espagnols.

San salvador

 

Les marins, quand ils descendent à terre,

sont bouleversés par la nudité des pacifiques Taïnos,

des Indiens du groupe des Arawaks.

Arawaks

 

Les navires ne s'attardent pas et poursuivent

vers ce qui sera plus tard connu comme l'île de Cuba.

Cuba

 

Une homonymie des noms convainc Christophe Colomb

qu'il est aux portes de l'empire chinois du Grand Khan.

Le Yucatan

 

Le péninsule du Yucatán se trouve sur le golfe du Mexique,

faisant face à Cuba et à la Floride.

Elle englobe les États du Yucatán, du Quintana Roo

et une partie du Campeche.

Yucatan

Quintana roo

Campeche

 

Le Yucatán possède les plus belles plages du Mexique,

aux eaux turquoises et au sable blanc.

Plage 6

 

C'est donc la région la plus touristique du pays,

notamment du côté de Cancún et de Playa del Carmen.

Cancun   Playa del carmen

 

Sa capitale Merida vaut le détour pour son architecture coloniale.

Merida2   Merida

 

Le Yucatan est surtout l'ancien pays maya,

où l'on peut visiter des sites archéologiques de premier plan

comme Chichén Itzá, Uxmal et Tulum

Chichen itza 2

Uxmal   Tulum

 

ou explorer les cénotes, ces étonnants puits naturels.

Cenotes   Cenotes2

 

Le Guatemala

 

Mystérieux et captivant, le Guatemala, pays le plus varié d’Amérique centrale,

séduit les amateurs de voyage depuis des siècles.

Si les colons espagnols se sont distingués par leur cruauté,

ils ont aussi laissé une architecture éblouissante.

Des ruines d’Antigua

Ruines antigua

 

à la majestueuse cathédrale de Guatemala Ciudad,

nombre de monuments raviront les photographes.

Guatemala ciudad cathedrale

 

Les Mayas, qui constituent environ 40% de la population,

conservent nombre de leurs traditions.

Mayas   Mayas2

 

Les amateurs d’archéologie ne manqueront pas Tikal enfoui sous la fôret

Tikal

 

ou Copán et les superbes musées de Guatemala Ciudad.

   Copan 1   Musees de guatemala ciudad

 

Les surfeurs guetteront la vague propice

sur la côte Pacifique à puerto escondido

Puerto escondido


Avec à peine 2% de territoire urbanisé, il n’est pas surprenant

que le Guatemala offre de superbes paysages naturels.

 

La plus grande partie du Guatemala est intacte, authentique,

les parcs nationaux sont splendides, en particulier dans la région du Petén,

Peten

 

et un trajet en bateau inoubliable fait découvrir

les gorges luxuriantes du Río Dulce et le château de San Felipe.

Rio dulce gorges   Rio dulce

San felipe

 

Entouré de ses volcans aux cônes parfaits,

le Lago de Atitlán fascine les voyageurs depuis des siècles.

Volcans  Atitlan

 

Les piscines naturelles de Semuc Champey,

dans l’Alta Verapaz, ébahissent par leur beauté.

Semuc champey   Alta verapaz

 

Tout aussi éblouissant le volcan fuego domine la ville

d'Antigua guatemala de ses 3763m et des fréquentes éruptions.

Volcan fuego   Antigua guatemala  

De fait, le Guatemala est un de nos pays préféré d’Amérique centrale !

Côte de Malabar

 

Les saveurs de la côte de Malabar

 

Cote malabar 

 

sont réparties sur le Kerala et le Karnataka.

 

Kerala   Kernataka

 

Située entre la mer d’Oman porte du golfe persique

et les sommets des Ghâts occidentaux,

 

Mer d oman   Sommets des ghats

 

terres des théiers,

 

Theiers

 

cette portion côtière du Sud-Ouest de l'Inde

libère un bouquet de senteurs épicées : cardamomes,

 

Cardamomes

 

muscade, curcuma, badiane, girofles et cannelle,

 

Epices

 

sans oublier l’or noir de la région, le poivre.

 

Poivre plante   Poivre noir

 

Grâce à son ouverture sur la mer, la côte de Malabar constitue,

depuis l’Antiquité, une escale privilégiée sur la route des épices.

 

En retrait des côtes on trouve une série de lagunes et de lacs :

les Backwaters, alimentés par une quarantaine de fleuves venus des Ghâts,

le lac Vembanad est le plus grand d'entre eux

 

Backwaters   La vembanad

 

où le port de Cochin et son carnaval trône sur son embouchure.

 

Cochin   Carnaval

 

Après une telle stimulation gustative,

il fait bon se rafraîchir au bord de la somptueuse plage de Kovalam.

 

Kovalam

 

On trouve sur la côte de Malabar un certain nombre de villes portuaires historiques,

notamment Kozhikode (Calicut), Mahé, Quilon et ses ruines de fort Kolam,

Cranganore, qui ont été des centres commerciaux importants

de l'océan Indien durant des siècles fréquentés

par les Phéniciens, les Romains, les Chinois et les Arabes.

 

Kozhikode   Kollam

 

Du fait de leur ouverture vers la mer et le commerce maritime,

les villes de la côte de Malabar sont très cosmopolites

à l'image du rituel Theyyam, du temple Jain à Mumbaï,

 

Theyyam   Jain temple

 

et du Duffmuttu forme d'art musulman.

 

Duffmuttu

Province du Szechuan

 

Dans le sud-ouest de la Chine, se trouve une contrée merveilleuse,

isolée par d'immenses montagnes : Le Szechuan.

On imagine facilement des plats très épicés,

une région montagneuse où les locaux se régalent de plats colorés de piments,

des petits villages ethniques perdus dans des vallées escarpées

Village 13

aux pics enneigés où certaines réserves

abritent les derniers pandas en liberté de Chine.

Panda

 

Ce fut pendant longtemps le siège de civilisations avancées, telles que les Ba Shu.

La population qui vit au Szechuan aujourd'hui est aussi variée

que ses montagnes : Han, mais aussi Tibétains, Yi, Qiang

et bien d'autres cohabitent sur ce territoire.

Han   Tibetains

Yi   Qiang

 

La diversité culturelle est alors très importante au Szechuan.

Pour circuler dans la province il faut généralement emprunter la route,

qui est parfois assez accidentée.

Route accidentee

Il est très difficile de se rendre compte de la situation

sans être sur place mais parfois,

pour faire simplement une centaine de kilomètres,

il faudra passer plusieurs heures en voiture,

dans des conditions parfois difficiles.

Route escarpee

Lors d'un voyage au Szechuan,

il est possible d'allier visites traditionnelles

et promenades hors des sentiers battus.


En plus de l'arrêt habituel à Chengdu

Chengdu

 

pour admirer les pandas dans la réserve du Wolong

Wolong

 

et l'impressionnant système d’irrigation Dujyangyang non loin de là,

Dujyangyang

plusieurs sites valent vraiment la peine de faire le déplacement :

le Bouddha géant de Leshan, Mont Emei

Bouddha geant de leshan   Mont emei

 

et vallées magiques de Jiuzhaigou et de Huanglong.

Jiuzhaigou   Huanglong

C'est par une route accidentée que l'on accède

aux plus beaux panoramas du Szechuan sauvage.

 

La variété des paysages est tellement riche

que le Szechuan est devenu un paradis

pour les randonneurs avec Yading et Daocheng aux portes du Tibet.

Yading   Daocheng

 

Le Mont Qingcheng est l'une des montagnes sacrées du taoïsme,

le temple de Wenshu est le siège du bouddhisme

et l'ouest du Szechuan est habité par les Tibétains,

sans parler de la religion traditionnelle du confucianisme

pratiquée par une majorité des Han.

Mont qingcheng   Temple de wenshu

Il n'y a pas vraiment de meilleur moment pour visiter le Szechuan

car ici chaque saison offre un nouveau visage.

Le Teraï

 

Téraï signifie « terre humide », car c’est une terre d’alluvions

formant le piémont de la grande plaine fertile du Gange.

Gange du nord

 

La région est parsemée de plaines marécageuses,

de savanes et de forêts tropicales.

Le Teraï est surtout fréquenté pour le parc marécageux du Chitwan et sa faune

Marais chitwan

Faune chitwan

 

ainsi que celui de Bardia, que l'on parcours à dos d'éléphants.

Bardya

 

Lumbini est le lieu de naissance de Bouddha

Temple lumbini 1   Buddha lumbini 1

 

et les contrastes de Janakpur sont un important

site de pèlerinage vers le temple de Janaki

Janakpur   Temple janaki

 

et la place de la naissance de Sita.

Place de la naissance de sita

 

C’est à Ilam « la Reine des Collines »

que sont récoltées les fameuses feuilles de thé

Ilam   Thes du nepal

 

ainsi que de nombreuses baies et épices :

comme la baie de Timur, de Sancho et le gingembre...

Timur   Baie sancho

 

Tout comme le Népal on y trouve différents groupes ethniques,

cependant en Teraï ce sont les Tharus qui sont majoritaires.

Tharus

 

A l'image du petit village de Sauraha en bordure de la Rapti,

Sauraha   Rapti

 

ils sont surtout agriculteurs et pratiquent le petit élevage

notamment de poulets et de chèvres, parfois de bétail. 

Ils cultivent l'orge, le blé, le maïs et surtout le riz.

Berger

 

Ils pêchent à l'aide de grands filets dans les rivières du Teraï.

La petite ville Newar de Tansen à l’ambiance médiévale,

avec ses ruelles escarpées et pavées

Tansen   Tansen2

 

surplombe la rivière Kali Gandaki

et offre de belles sorties treking

à tous les aventuriers et amateurs de randonnées.

Kali gandaki 1

Le Népal

 

Pendant des siècles, le Népal est resté un livre fermé.

On l’a surnommé « le Royaume Ermitage »,

 

Royaume hermitage

 

 

« la Demeure des Dieux »,

 

Demeure des dieux

 

 

ou bien encore « les Marches qui donnent accès au Paradis ».

 

Marches qui donnent acces au paradis

 


Le Népal est un petit pays de légende,

coincé entre deux géants (la Chine et l’Inde)

 

Nepal

 

 

Carrefour mythique sur la route du sel et de la soie

où se côtoie dans la paix et la tolérance une multitude d’ethnies.

C’est ici que naquit le Bouddha, à Lumbini

et que réside l’unique déesse vivante au monde.

 

Buddha lumbini   Temple lumbini

 


Le Népal fut un Royaume jusqu’à récemment,

où le quotidien y est encore fait d’histoires de rois,

de reines et de princesses, de divinités qui se transforment en animaux,

de serpents qui se changent en dieux,

de géants, démons et autres sorcières.

 

Le charme se poursuit jusque dans le prénom de ses habitants ,

on s’appelle Vishnu, Laksmi, Krishna

ou plus simplement Raj Kumar (« fils du roi »).

 

Il y a donc énormément de palais et de temples à admirer :

le temple de la déesse Taleju, le Kasthamandap

 

Temple taleju   Kasthamandap temple

 

 

le Kumari Bahal, les temples de Shiva,

 

Kumari bahal   Temple de kemp fort shiva

 

 

le temple Kumbeschwar,

 

Kumbeschwar

 

 

les monastères de Kopan et de Benshen.

 

Monastere kopan   Benchen monastere

 

 

Le Népal est topographiquement divisé en cinq zones :

le Transhimalaya au nord de la chaine principale de l’Himalaya,

Transhimalaya

 

puis l'Himalaya,

Himalaya

 

les collines du centre ou montagnes du Mahabharat

Hauteurs du mahabharata 1

 

les Churia Hills ou chaine des Siwalik,

Churia hills   Chaine des siwalik

 

et le Teraï.

Terai

 

De vastes vallées, Katmandou et Pokhara sont enchâssées

entre la chaine principale et les chaines secondaires.

Katmandou   Pokhara

 

Les collines centrales abritent nombre d’espèces sauvages,

tigres du Bengale, léopards des neiges,

Tigre du bengale

Leopard des neiges

  

cerfs, ours, semnopitheques, papillons

et plus de quatre cents espèces d'oiseaux.

Ours   Semnopitheques

Papillon   Oiseau

 

Hors de ces plaines, les collines ne sont fréquentées

que par un nombre très limité de touristes qui préfèrent les célèbres treks

du grand Himalaya aux régions pauvres et difficiles d’accès

(peu de routes, couchage chez l’habitant) du Mahabharat.

 

Pourtant, ces régions sont magnifiques et recèlent

des trésors culturels ignorés comme dans la vallée du Langtang.

Langtang vallee

Montagnes du Mahabharat

 

La chaine du Mahabharat est une barrière hydrographique majeure,

elle est traversée par peu de rivières.

Les nombreux affluents venant de l'Himalaya

qui traverse les collines du Népal

y ont creusé des gorges à couper le souffle telles :

la Karnali à l'ouest, a Gandaki

Karnali   Gandaki

 

ou Narayani au centre,et la Kosi à l'est du Népal.

Narayani   Kosi riviere

 

Des hauteurs du Mahabharata, par temps clair,

un panorama extraordinaire s’offre à vous sur l'ensemble Himalaya

Hauteurs du mahabharata

 

du mont Everest à l'est, aux Annapurna à l'ouest.

Everest   Annapurna

 

Il y a une grande différence entre les régions du nord

et celles du sud du Mahabharat,

alors qu’au Nord il y a une grande abondance de vergers d'agrumes,

peu d'arbres fruitiers sont cultivés au Sud.

 

Cela est dû aussi aux difficultés d'accès et de débouchés

pour les agriculteurs du sud de la chaîne,

alors que toutes les grandes villes sont au Nord.

 

La plupart des groupes ethniques trouvés le long de la chaîne

de Mahabharata sont d’origines tibéto-birmanes :

Newar, Magar, Gurung, Tamang, Rai et Limbu.

Newar   Magars

Gurungs   Tamang

Rai   Limbu

 

Cependant, le groupe le plus important est indo-européen

et connu sous le nom Paharis (indo-népalais),

Paharis

 

de Bahun (Bramane) et Chhetri.

Bahun   Chhetri

 

Les basses terres et fonds de vallées leur appartiennent et ils y cultivent le riz,

les autres ethnies ayant été repoussé dans les zones sèches

et difficilement cultivables à flan des collines ou vers les sommets.

 

Ils pratiquent alors des cultures en terrasses irriguées ou non,

y cultivent le riz, l'orge, le blé, l’éleusine, une grande variété de légumes,

Terrasses irriguees

 

des arbres fruitiers et au-dessus de 3 000 m d’altitude,

de la pomme de terre, on y pratique aussi l'élevage,

chaque maison de village a au moins un buffle

Dharepani village

 

et parfois, des moutons ou des chèvres leur lait ainsi

que celui des bufflesses est transporté à dos d’homme

et vendus dans les vallées.