Le Teraï

 

Téraï signifie « terre humide », car c’est une terre d’alluvions

formant le piémont de la grande plaine fertile du Gange.

Gange du nord

 

La région est parsemée de plaines marécageuses,

de savanes et de forêts tropicales.

Le Teraï est surtout fréquenté pour le parc marécageux du Chitwan et sa faune

Marais chitwan

Faune chitwan

 

ainsi que celui de Bardia, que l'on parcours à dos d'éléphants.

Bardya

 

Lumbini est le lieu de naissance de Bouddha

Temple lumbini 1   Buddha lumbini 1

 

et les contrastes de Janakpur sont un important

site de pèlerinage vers le temple de Janaki

Janakpur   Temple janaki

 

et la place de la naissance de Sita.

Place de la naissance de sita

 

C’est à Ilam « la Reine des Collines »

que sont récoltées les fameuses feuilles de thé

Ilam   Thes du nepal

 

ainsi que de nombreuses baies et épices :

comme la baie de Timur, de Sancho et le gingembre...

Timur   Baie sancho

 

Tout comme le Népal on y trouve différents groupes ethniques,

cependant en Teraï ce sont les Tharus qui sont majoritaires.

Tharus

 

A l'image du petit village de Sauraha en bordure de la Rapti,

Sauraha   Rapti

 

ils sont surtout agriculteurs et pratiquent le petit élevage

notamment de poulets et de chèvres, parfois de bétail. 

Ils cultivent l'orge, le blé, le maïs et surtout le riz.

Berger

 

Ils pêchent à l'aide de grands filets dans les rivières du Teraï.

La petite ville Newar de Tansen à l’ambiance médiévale,

avec ses ruelles escarpées et pavées

Tansen   Tansen2

 

surplombe la rivière Kali Gandaki

et offre de belles sorties treking

à tous les aventuriers et amateurs de randonnées.

Kali gandaki 1

Ajouter un commentaire